top of page

Une salve d’applaudissements pour le programme JeunInno


De gauche à droite, on reconnaît Renée Carrier, mairesse adjointe de Rivière des Français, Mireille Dupuis, agente responsable du programme JeunInno, Patrick Cloutier, directeur général de la SÉO, Monique Hébert Bérubé, gestionnaire du développement économique à la SÉO, le député provincial de Temiskaming-Cochrane, Annie Hébert, vice présidente du CICRF, Dianne Kuzniar, présidente du CICRF et Shannon McKinnon employée de la Galerie de la ruelle à Noëlville, l'endroit où se déroulait l'événement.


Noëlville, le 24 mars 2023 — Le programme JeunInno de la Société Économique de l’Ontario (SÉO) a joué un rôle essentiel dans le secteur du Grand Sudbury et de la municipalité de la Rivière des Français depuis son lancement au début de 2020. Le programme a été rendu possible grâce à une subvention de croissance d’un montant de 427 300$ de la Fondation Trillium de l’Ontario (FTO).


Afin de souligner la contribution positive du programme et afin de reconnaître le soutien indispensable de la FTO, la SÉO a organisé une activité de reconnaissance à la Galerie de la ruelle à Noëlville vendredi dernier. Plusieurs invités y étaient présents, dont le député provincial de Timiskaming-Cochrane, John Vanthof.


« Je tiens à remercier la Fondation Trillium de reconnaître le rôle crucial que joue la communauté francophone dans notre région, a déclaré le député provincial John Vanthof. Au Timiskaming-Cochrane, les francophones ont façonné notre passé et notre présent collectif. Ce financement permettra aux jeunes francophones de continuer à bâtir collectivement un avenir meilleur pour nous tous. »


Grâce à cette subvention clé de la FTO, le programme JeunInno a attiré plus d’un millier d’inscriptions depuis sa création. Ce programme est une collaboration entre la SÉO et le Conseil scolaire public du Grand Nord de l’Ontario (CSPGNO) afin de contrer l’exode rural, un phénomène qui touche depuis longtemps les communautés rurales à travers l’Ontario. Lorsque les jeunes quittent leurs quartiers ou villages, les conséquences sont dures pour ces communautés. Les commerces fermés, les services locaux sont durement éprouvés, et les communautés se vident. C’est dans ce contexte que le programme JeunInno de la SÉO a été mis en œuvre.


« Nous sommes très fiers de ce programme qui fait partie de nos initiatives visant à encourager et promouvoir l’entrepreneuriat et à renforcer nos collectivités, a déclaré le directeur général de la SÉO, Patrick Cloutier. Ce programme est un moyen de plus mis de l’avant par la SÉO afin de contribuer au maintien du tissu francophone de nos collectivités et à l’épanouissement de l’écosystème francophone et bilingue de l’Ontario. Nous remercions grandement la Fondation Trillium pour son soutien financier. »


En plus de contrer l’exode rural, JeunInno a pour objectifs d’aider les jeunes à développer leur sens d’appartenance à leurs régions, leurs villes, leurs quartiers et leurs villages d’origine ainsi que de contribuer à leur prospérité. L’éventail d’activités vise à stimuler le leadership, la créativité, et le sens de l’entrepreneuriat. Des projets d’ateliers portant pour thèmes Vidéographie en carrière, Arts et Affaires, Gestion d’événements et Renforcement de la conscience ont été particulièrement populaires auprès des jeunes.


La Fondation Trillium de l’Ontario (FTO), un organisme du gouvernement de l'Ontario et l’une des fondations subventionnaires les plus importantes au Canada, célèbre 40 ans d’octroi de subventions en Ontario et de production d’impact dans les communautés. L’année dernière, la FTO a investi 209 M$ dans 2 042 projets et partenariats communautaires, ce qui inclut du financement pour le Fonds pour le développement des collectivités du gouvernement de l’Ontario. Visitez le otf.ca pour en apprendre davantage.


Pour de plus amples renseignements :

François Legault

Gestionnaire des communications

613-590-2493, poste 102 / communications@seo-ont.ca

Comments


bottom of page